Suppression de la taxe sur les bénéfices des banques

Les députés de la majorité, sous la pression de Bercy, viennent de supprimer un amendement au projet de loi de finance qui instituait une taxe supplémentaire de 10 % sur les bénéfices des banques.

Cette taxe était pourtant parfaitement légitime pour deux raisons au moins : d’une part, l’Etat et donc les contribuables sont intervenus massivement pour sauver les banques et éviter leur effondrement alors qu’elles étaient en grande partie responsables de la crise ; et d’autre part, les banques font à nouveau des profits considérables, alors même qu’elles réduisent leurs crédits à l’économie.

Sarkozy, son gouvernement et sa majorité se comportent, une fois de plus, en alliés inconditionnels des milieux bancaires et financiers. Ils refusent de rechercher des financements nouveaux et légitimes, au moment où le déficit et la dette publics ne cessent de croître. Dans ce système dérégulé à outrance auquel le gouvernement n’a rien voulu changer, les banques renouent avec des comportements désastreux pour la société.

Attac France lancera prochainement une campagne unitaire pour faire entendre la voix des citoyens face à ce système bancaire.

Communiqué d’Attac France, article publié le 27/10/2009



Urbanisme - Aménagement - ... |
CGT CATERPILLAR |
Dust of infinity and ink blood |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PLANETE ON-LINE
| citoyen du monde
| College Pratique du Nord-Est